Les Fromages du Champsaur

Cocorico! Nous chauvins? Du tout! Nous sommes tellement fiers d'être dans une région où on trouve de nombreux fromages délicieux!

Dans notre vallée, nous pouvons être fiers de nos fromages ! Une belle tradition ! Vaches, chèvres, brebis, ont toujours été élevées par les paysans pour produire des fromages et de la viande.


Les fromages des Alpes sont depuis toujours réputés pour leur qualité et leur goût : les animaux broutent une herbe généreuse dans les plaines bien irriguées et dans les alpages, et le lait est parfumé et riche. Qui n’a pas entendu parler du « lait des Alpes » !


Il n’y a pas si longtemps, chaque famille fabriquait ses propres tommes. On achetait le lait à la ferme voisine, si on n’avait pas de vache ou de chèvre, et on réalisait son fromage. On faisait cailler le lait dans un saladier, puis on le laissait égoutter sur le coin de l’évier, sous un torchon pour le protéger des mouches et de l’air. Une fois égoutté, plus ou moins, on le consommait parfois frais, avec de la confiture ou salé, ou alors on s’en servait pour faire des ravioles succulentes, et autres plats typiques. Sinon, on le salait généreusement avant de le faisait sécher et de le mettre à reposer dans la cave de la maison, pour être consommé plus tard, pendant l’hiver, quand les bêtes restent à l’étable.


Les exploitations laitières sont de nos jours bien plus importantes et bien moins nombreuses. Les vallées du. Champsaur et du Valgaudemar ont longtemps été les « vaches à lait » de la région sud. Le plus gros de cette production est maintenant transformé sur place en fromage au sein de deux principales entreprises locales, celle de Laye/Col Bayard, et celle de Saint-Laurent-du-Cros. C’est un véritable savoir-faire qui a perduré et a su adapter sa production !


Traditionnellement, le fromage local est la tomme ronde, plus ou moins sèche, plus ou moins grosse, suivant l’effet désiré et le lait employé. On connaît la fameuse « tomme du Champsaur », la « tomme de montagne », la tomme des Hautes-alpes : à un lait, deux laits, trois laits ; la tomme ou le bleu du Col Bayard, le bleu des Alpes …


La production s’est étoffée au fil du temps, et on trouve la tommette de brebis au génépi ou version « mélèze »… Les fromages du Champsaur prennent aussi le nom des montagnes environnantes : le Saint-Laurent et le Tourrond, le Crémeux des Écrins, le pic du vieux Chaillol, l'aiguille d'Orcières, la raclette du Champsaur…


Au restaurant du Domaine de Libouze, ce sont ces fromages qui garnissent nos « planches fromage » pour vous faire découvrir ces saveurs locales ! Amateurs, foncez!

33 vues0 commentaire